Après un week-end plutôt reposant, nous attaquons lundi avec notre première journée de cours. Grosse pression !!! Réveil à 6h30 ! Je ne vois rien. Je me lève tel un gilbert montagnier et file prendre une douche en espérant que celle-ci me réveillera un peu. En sortant de la salle de bain, je ne vois que d'un oeil. Il y a du progrès. Peut-être que vers 14h00 je vais ouvrir mes 2 yeux. Je m'habille et descend prendre mon petit déjeuner avec JP. C'est rassurant : il a l'air aussi endormi que moi.

7h30 : arrivée à l'UPC. On monte dans la salle et on s'installe. Je m'endors (joke). Vers 8h00, le professeur arrive et commence son cours. Il a un support papier ce qui nous aide à comprendre. C'est plutôt facile ... Mais là, soudainement, il se met à poser une question à JP puis à moi. Question qui semble simple mais qui nous achève ! On n'a rien compris et comme on ne s'est pas présenté au prof, il pense qu'on maitrise l'espagnol alors qu'en fait ... pas du tout ! JP répond : " No entendio " (je n'ai pas compris). Toute la classe explose de rire. A la pause, on décide d'aller voir le prof et on lui explique qu'on est français et qu'on ne parle pas l'espagnol. Ca c'est fait ! 1h30 plus tard, le cours touche à sa fin et on a compris l'essentiel. On descend et là ... TATATATA ... On se fait intercepter par Lili la responsable de l'université qui nous propose d'assister à une conférence en anglais. On débarque dans un grand amphi où un péruvien explique, dans un anglais quasi incompréhensible, la story de real cola. Dix minutes plus tard, c'est la fin. Ouf, on va pouvoir aller manger. Lili revient nous voir et nous demande si on veut assister à la conférence suivante. On ne peut pas refuser. L'intervenant s'appelle David Fisherman. Il a donner des conf' partout dans le monde et son livre "The secret of the Seven Seeds" est un best seller, s'est vendu dans une trentaine de pays et a été traduit en 7 langues. Bref, le mec est calé ! Le problème c'est que son livre parle de la recherche du bonheur intérieur. Et pour arriver à trouver ce bonheur, il nous propose, à travers un récit initiatique, 7 exercices. Ca me fait plutôt rire parce que, moi, je l'ai trouver mon bonheur. Je suis heureux et je croque la vie à fond ... Bref, arrive enfin la fin de sa conférence qui fut ceci dit en passant assez intéressante. On file manger et on assiste l'après midi au deuxième cours de la journée : culture péruvienne. On n'a rien compris mais le cours à l'air cool :)

Mardi : pas cours ! On se lève assez tard et l'après midi, on profite du soleil pour aller faire une grosse ballade en bord de mer de 3h00. On a longé la côte pour arriver dans le quartier chic de miraflores où j'ai dégusté le meilleur jus de fruit de ma vie : jugo de fresa. Un magnifique jus de fraises pressées pour la modique somme de 3 soles soit environ 0,8€ ! La vie est belle ! Le soir on est allé en discothèque mais on est très vite rentré car tout le monde était naze de sa journée.

On est mercredi. Quelqu'un toque à ma porte. Je me lève en surseau, ouvre la porte et voit JP qui me dit de regarder ma montre. Merde il est 10H00 et on commence a 11h00. On ne va pas pouvoir prendre le bus qui met plus d'heure. Ce n'est pas très grave, il y a les taxis. On négocie le trajet à 7 soles et on assiste à notre troisième cours de la semaine. C'est plutôt intéressant et le prof est génial. Une fois le cours terminé (à 13h00), on rentre à la maison pour se reposer un peu et enchainer par un cours de 19h00 à 22h00. Grosse journée !

Hier matin, nous avons eu nos trois dernières heures de la semaine. Midi, ca y est on est en week-end. On a décidé de ne pas bouger trop loin. On va visiter les alentours de Lima et essayer de profiter un peu du soleil car la capitale baigne sous le brouillard. Par contre, je vous annonce 4 jours de gros trip la semaine prochaine et la semaine suivante avec photos à l'appui :

  • Ica - Pisco - Paracas avec visite des iles Ballestas - Nazca avec ses lignes qu'on peut survoler en avion - Haracachina et ses dunes, son oasis et son surf des sables.
  • Mancora dans la région de Tumbes et ses plages de sables blancs, ses cocotiers, son eau à 27 degrés. Parfait pour le kitesurf. Yeahhhhhhhhhhhhhh ! 

surf_sables_perou1207820645Tumbes

Voilà a quoi ressemble une semaine type pour un étudiant français exilé au Pérou. Prochain article à suivre très bientôt ...