Jeudi dernier, nous avons pris le bus avec JP et Simon pour un trip de 4 jours dans le sud du pays. Je m'excuse de ne pas avoir donner plus de nouvelles mais pendant le we c'était relativement difficile de tenir à jour mon blog et mon début de semaine était chargé : interrogations et apprentissage poussé de l'espagnol :) !

Bon revenons à nos moutons et mettons nous en situation. Il est Jeudi et il est 13h30. Le bus va bientôt partir et c'est ce qu'il fait !!! Nous avons voyager avec Cruz Del Sur, une compagnie sûre du Pérou car il se fait de tout en Amérique du Sud niveau transport ... Après avoir traversé des paysages désertiques digne de l'Arizona, nous arrivons 3h00 après à Parracas. Petit village en bord de mer, Parracas me fait tout de suite penser au Maroc. Je fais part de mon ressenti à JP et Simon qui me regardent, interloqués. " Mais tu es déjà allé au Maroc ? ". Je leur repond : " non ". J'ai l'air d'un (gros) naze. Bref, on visite 5 Hôtels avant de choisir un établissement pour backpackers avec une terrasse donnant sur l'océan. Plutôt sympa ... On décide ensuite d'aller manger dans un des nombreux restaurants de la côte un plat de poisson et on réserve au passage notre place dans un bateau pour le lendemain afin de visiter les iles Ballestas. Après un rapide tour de la ville et notre diner, on file se coucher. Le décalage horaire de quelques minutes nous a achevé :).

P1000580

Vendredi matin. Réveil 7h00. Trois petits déjeuners plus tard, on se retrouve à bord d'une énorme vedette avec double cyclindre bloc en V, coque profilée, poste de pilotage, siège baquet, son 9.1 dobiprologique avec 890 Watts RMS et 2 moteurs de 200 CV yamaha V6 modèle 45H74BBBF3. Autant dire qu'elle dépote notre vedette. On mettra d'ailleurs une misère à toutes les autres vedettes. On avait beaucoup plus de puissance !!! On est parti à 25 et on est revenu à 20. Les plus légers se sont envolés et on ne les a jamais retrouvé. Mais c'est les quotas. On le sait et on a pris des risques. La visite des iles a duré 2 heures, trajet compris. On a pu voir des loups de mers, des pigouins, des dauphins et des mouettes péruviennes. Ca nous a donner l'envie de prévoir un petit trip vers les iles callapagos et 'est fort problable qu'un post apparaitra la-dessus.

               P1000620P1000636P1000699

Retour à 10h00 sur terre ferme et départ vers Ica avec 2 françaises rencontrées à Parracas en Taxi. C'est parti pour un trajet de 2 heures et des paysages à couper le souffle. A Ica, les 2 françaises décident de prendre un bus pour Nazca dans la foulée. Il est midi et nous on a ... faim. On prendra le prochain bus, tanpis ! 13h30 départ de Ica le ventre plein. Le trajet durera un peu plus de 3 heures. On en a encore pris plein les yeux en voyant les montagnes et le désert mais on est tout de même content d'arriver à Nazca. On rencontre un autre français qui nous conseille un hôtel tout nouveau. On le visite et on valide !!! C'est au Zhang Dong que nous dormiront ce soir. Le nom me met déjà dans l'ambiance chinoise !!! On entreprend une ballade dans la ville et on s'arrête dans un restaurant pour prendre une bière qui se transformera rapidement en 2 bières puis un diner pour chacun d'entres nous. On rentre à l'hôtel vers 20h00 et on se couche 1 heure plus tard. Foutu décalage horaire :) !

Samedi à 7h00. Toc toc toc. JP frappe à ma porte. Je lui ouvre et fait mine d'être réveillé depuis longtemps mais ca ne marche pas. Je dois avoir une de ces têtes au réveil ... A 8h00, un mini bus vient nous chercher devant notre hôtel et nous emmène à l'aéroport. On attend 1 heure et on nous fait signe que ca va être à nous. Petite appréhension avant le décollage mais notre pilote est le meilleur de la région. Trois fois champion de Nazca en haute voltige et vice champion intercommunale de vitesse. On est entre de bonnes mains ! La vue est tout simplement splendide. Après quelques minutes de vol, on peut voir enfin les fameuses lignes de Nazca qui restent encore inexpliquées. Le pilote tourne autour de chaque figure afin que chacun dans l'avion puisse les admirer. Nous sommes 5 : Simon, JP, un couple d'Israëliens et moi. (Pas de commentaires sur le couple d'Israëliens svp. Ils étaient très gentils et n'avaient pas de bombe sur eux ! Ou en tout cas, on ne les a pas vu.)

P1000837

Trente minutes plus tard, nous atterrissons après 2 looping successifs et un vrille vrillée à 37 dégrés. Voltigeur un jour, voltigeur toujours. Ce vol était vraiement magique. Le pilote nous délivre un petit diplôme qui prouve que nous avons fait les lignes de Nazca. Et une lignes de plus à rajouter sur mon cv. Bim !

P1000819

Nous voilà bientôt à la fin de notre trip ! Un dernier trajet à effectuer direction Huacachina, une oasis au milieu du désert à côté d'Ica. On prend un taxi à Nazca qu'on privatise. Nous, on éclate ! Le trajet est tout simplement dingue, les paysages sont tout simplement dingues, le chauffeur est tout simplement dingue et le la voiture est tout simplement dingue.

P1000923

Deux heures de route, un arrêt pour boire un vrai jus d'oranges pressées et quelques séances photos plus tard, nous voilà arrivés à Huacachina. Il est alors 14h00 et on est samedi. Après une étude qualitative et quantitative sur Excel, on pose nos affaires dans l'hôtel qui nous semble le plus abordable. Et coup de bol, notre hôtel propose des tours en buggy et du surf des sables. On réserve nos places pour l'après midi même et on part manger de la bière. A 16h15, le buggy démarre. On a, semble-t-il, encore le meilleur pilote de buggy de tout le pérou et le buggy le plus puissant : 800 CV avec biturbines d'A380. Heureusement qu'on a des harnais pour s'accrocher. Même les plus lourds se seraient envolés ... C'est parti pour 2 heures de pure folie dans les dunes, des dérrapages à gogo et du sandboard en plein milieu du désert. Plutôt sympa ...

                  P1000980P1000985P1000992

Retour à notre hôtel vers 18h30 après avoir admirer un magnifique coucher de soleil en haut d'une dune. On passe la soirées avec 2 suissesses venant de suisse et le lendemain, après avoir fait bronzette près de l'oasis, on file à Ica pour avancer notre bus.

P1010050

On avait à la base réservé pour 19h30 mais ayant rempli notre mission (encore une victoire de canard ! ) on prend le bus de 16h30 pour Lima. Arrivée vers 21h00 dans la capitale, petite négociation avec un taxi et retour à la casa où une nouvelle locataire est arrivée. On échange quelques mots et on file se coucher. Les voyages ça fatiguent quand même mais c'est tellement sympas ...